Bateaux moteurs

Unknown

Tous les types de bateaux moteurs, à essence ou électriques, sont interdits au lac Dion

Périodiquement lors des assemblées générales annuelles, la même question revient:
« Pourquoi n’avons-nous pas droit aux moteurs électriques sur nos embarcations? » 
La réponse des biologistes est et sera toujours la même pour le Lac Dion.

  • Le lac est trop peu profond et une hélice de moteur, même de faible puissance, aura pour effet de brasser les sédiments en quasi-suspension au fond du lac. Ces sédiments contiennent une grande quantité de nutriments, ce qui aurait pour effet d’accélérer la croissance des plantes aquatiques.
  • Il y de grands ilots où les plantes aquatiques sont visibles en surface; une hélice aurait pour effet de hacher les têtes de ces plantes et d’ensemencer leurs graines en grande quantité.
  • Deux études de biologistes commandées par notre association le confirment, une en 1974 et une autre en 1997. Les voici:


Inspection du lac Dion

Lac Dion 

Municipalité de Saint-Damien-de-Bruckland

1974

Problématique : Mauvaise qualité de la pêche malgré l’ensemencement.

Objectifs :  Déterminer les conditions physico-chimiques et biologiques du lac.

Résultats :  Les résultats des paramètres physico-chimiques sont : Oxygène à 10 ppm en surface et 8 ppm au fond, gaz carbonique au fond à 10 ppm, pH de 7,5 en surface et 7,0 au fond, le débit d’eau à l’exutoire était de 25 gallons/minute, la couleur réelle était d’un vert pâle, la transparence dépassait 8 p et la température était de 49oF. Présence de truites et de cyprinidés (méné a menton noir).

Recommandations :Aménager un grillage en V à la sortie du lac, aérer le lac durant l’hiver, éviter l’emploi de moteur sur le lac, aménager des frayères, aménager de bonnes fosses septiques, réparer le barrage à la sortie du lac, faire une suivi des prises de poissons, éviter de déboiser la partie sur du lac, ensemencer les truites au printemps et faire une inspection du lac au printemps pour déterminer s’il y a intoxication du poissons durant l’hiver.

Partenaires : Pierre-L. Landry, biologiste 


Rapport sur le lac Dion

Lac Dion 

Municipalité de Saint-Damien-de-Bruckland

1997

Problématique :  Mortalité importante de barbottes en 1997 et  diminution du rendement de la pêche à la truite. 

Recommandations : Analyser l’eau du lac sur une période d’un an pour en connaître les caractéristiques physico-chimiques. Ensemencer la truite arc-en-ciel au lieu de la truite mouchetée compte tenu de la température du lac. Faire les ensemencements au printemps au lieu de l’automne pour éviter la mortalité due au manque d’oxygène pendant l’hiver. Maintenir les statistiques de pêche pour faire un suivi des ensemencements. Ne jamais permettre l’utilisation de moteur à bateau. Limiter l’utilisation des engrais en bordure du lac. Installation d’un égout collecteur relié à un système d’épuration ou l’installation d’une fosse de rétention pour chaque riverain.

Partenaires : Richard Martineau, biologiste 

© ARLD 2021